Procrastination

 

La procrastination, c’est l’art de remettre au lendemain ce que vous pouvez faire le jour même.

C’est un comportement ; un mécanisme de défense que vous mettez en œuvre pour faire face à un danger. Ou du moins, ce que votre cerveau perçoit comme un danger.

 

Une idée préconçue au sujet de la procrastination consiste à penser qu’un procrastinateur est quelqu’un de mal organiser.

En fait c’est plus profond que ça… C’est une émotion inconsciente qui va vous empêcher de vous organiser.

Une autre erreur consiste à croire qu’on procrastine uniquement sur des choses qu’on n’aime pas ou dont on n’a pas envie.

En fait, ce n’est pas une histoire de motivation. C’est plutôt ce que ça vient provoquer comme peur. La peur de ne pas être à la hauteur ; la peur de ne pas être suffisamment reconnu dans ce que je vais faire.

 

Derrière la procrastination se cache un besoin de reconnaissance inconscient.

Prenons l’exemple de Paul. Il prépare dans sa tête son anniversaire depuis plusieurs semaines. Il en parle à quelques amis mais il n’a pas encore lancé d’invitation.

Pour les inviter, il va s’y prendre la veille ou parfois 2 heures avant… De ce fait, si ses amis ne viennent pas, Paul pourra justifier leur absence par son invitation trop tardive. Il s’évite ainsi la peur d’être abandonné ou rejeté.

 

Le bénéfice à la procrastination, c’est d’éviter la peur d’être rejeté, abandonné ou celle de ne pas être à la hauteur.

Je vous propose un petit exercice pratique. Trouver les excuses que vous vous donnez pour remettre au lendemain
des tâches ou des actions.

Lorsque vous procrastinez, vous ressentez dans un premier temps du soulagement. Et par la suite, vous ressentez de la culpabilité.

Les effets secondaires de la procrastination sont beaucoup plus négatifs qu’ils n’y paraissent.

Le simple fait de prendre conscience de ce processus va vous permettre de développer un autre comportement.

Envisager de faire une tâche ou une action différemment permet à votre cerveau de trouver la capacité de fonctionner autrement.

Changer de comportement permet à votre cerveau d’intégrer d’autres façons de fonctionner.

 

La procrastination pour certains peut parfois être la cause de souffrance intérieure. Pour vous libérer de ces automatismes, l’aide d’un coach est parfois nécessaire. Il peut vous aider à passer de la réflexion à l’action.

Voici un autre moyen très efficace pour ne plus procrastiner. Il s’agit de planifier vos journée avec la morningophilie.  Lisez l'article Les bienfaits de la morningophilie dans votre vie d’entrepreneur.

Intéressez vous à Access Consciousness. Vous allez découvrir un tas d'outils qui vous permettront d'accéder au changement.

 

 

Aller à la barre d’outils