Vous avez entendu parler de Ushare et DT Socialize et vous vous posez pas mal de questions sur l’exactitude des informations que vous avez reçues ?

Voici un article paru dans MF Milano Finanza concernant la prochaine entrée en Bourse de Londres de DT Socialize.

 Milano Finanza est le journal financier et économique le plus fiable, indépendant et spécialisé d'Italie. Milano Finanza rend compte des affaires locales et internationales et en particulier de la performance des marchés boursiers.

Voici une traduction de cet article que vous pouvez retrouver sur leur site : DTSocialize Holding scalda i motori per Londra

DTSocialize Holding se prépare pour Londres

La société britannique DTSocialize Holding, propriétaire du projet FinTech DTCircle né du rêve de Daniele Marinelli, un entrepreneur d'origine italienne, entame les procédures de cotation à la Bourse de Londres (LSE), comme nous l'apprenons après l'échange d'e-mails et de réunions entre les responsables de la LSE et les conseillers de la Holding.

L'idée visionnaire du fondateur de DTCircle, qui consistait à réunir la technologie et la finance traditionnelle pour répondre aux besoins évolutifs des personnes et des entreprises dans un monde de plus en plus en ligne, est désormais réalisée.

Le terme "fintech" désigne généralement l'innovation financière rendue possible par l'innovation technologique, qui peut se traduire par de nouveaux modèles commerciaux, processus ou produits, voire de nouveaux acteurs du marché.

Et la technologie est au cœur du projet de la Holding.

Mais pourquoi cette décision de coter à Londres ?

Le LSE, fondé en 1801, est le plus grand centre financier européen par sa capitalisation et l'un des plus grands au monde.

En outre, le LSE est l'une des plus grandes bourses du monde en termes d'inscriptions (après les États-Unis et Hong Kong) et une grande partie des inscriptions les plus importantes sont internationales.

Pour faire une comparaison avec les bourses européennes, si l'on met ensemble Euronext Paris et Euronext Amsterdam, on constate qu'au cours des 30 derniers mois, le nombre d'inscriptions via le LSE a augmenté d'environ 400 %.

En outre, Londres accueille de nombreuses entreprises Tech et FinTech, dont beaucoup ont choisi Londres pour s'introduire en bourse, générant une croissance importante pour les entreprises elles-mêmes et leurs actionnaires.

La holding DTSocialize, à l'instar d'autres entreprises comme Spotify, Slack et Coinbase (aux États-Unis) et Wise (au Royaume-Uni), préfère l'approche de la cotation directe à l'introduction en bourse traditionnelle.

La principale différence entre les deux processus est que l'introduction en bourse implique l'émission et le placement ultérieur sur le marché de nouvelles actions, tandis que dans le cas de la cotation directe, les actions existantes sont placées sur le marché, dont le prix sera décidé, sur la base de la loi de l'offre et de la demande, le jour où la société sera cotée en bourse.

À propos du référencement direct

La cotation directe permet d'éviter la procédure de souscription par les banques, ce qui simplifie le processus.

Mais cela exige une forte capacité de la part de l'entreprise qui choisit de le faire, à produire tous les documents requis.

Cela va de l'élaboration de l'histoire des fonds propres à l'analyse du fonds de roulement en passant par six autres phases de production de documents.

Une fois que cela est fait, la certitude d'être cotée et de générer de la valeur pour les investisseurs et les clients augmente considérablement.

Alors, toujours sceptique au sujet du bienfondé de cette formidable opportunité d'affaire que représente Ushare ?

Contactez-moi pour qu'on en discute ensemble ou rejoignez le Forum Ushare pour en parler avec la Communauté 😃

Aller à la barre d’outils